Annemasse/Viry : vent de panique et prévention chez les gens du voyage

Médecins sans frontières se rendra lundi 4 mai sur les aires d’Annemasse et de Viry pour faire de la prévention.
Médecins sans frontières se rendra lundi 4 mai sur les aires d’Annemasse et de Viry pour faire de la prévention.

Les aires d’accueil des gens du voyage, situées à Annemasse et Viry, sont actuellement en surpopulation. Calibrées pour accueillir 32 caravanes chacune, elles en comptent aujourd’hui un total de plus de 80.

Vives inquiétudes au sein de la communauté des gens du voyage

Dans ce contexte de crise sanitaire, la promiscuité est un facteur de risque important pour la propagation du Covid-19, le respect strict des gestes barrières est donc essentiel. À la suite d’une suspicion d’un cas de Covid sur l’aire de Viry (voir ci-dessous), un vent de panique a soufflé sur les aires d’accueil du territoire, suscitant de vives inquiétudes au sein de la communauté des gens du voyage. Dans ce contexte, le Sigeta (Syndicat intercommunal de gestion des terrains d’accueil) a alerté la préfecture pour qu’une attention particulière soit prêtée aux gens du voyage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ