Agglo d’Annemasse : vers un retour progressif des transports en commun

Une vision du bus qui, pour le moment, appartient au passé. Désormais, il faut monter par l’arrière, porter un masque et rester à distance.
Une vision du bus qui, pour le moment, appartient au passé. Désormais, il faut monter par l’arrière, porter un masque et rester à distance.

Le 11 mai, les habitants de l’agglomération d’Annemasse, comme tous les Français, vont de nouveau goûter au plaisir simple de pouvoir bouger sans trop de contraintes. Pour beaucoup, cette mobilité passe par les transports en commun. La raison pour laquelle, Annemasse Agglo et RATP Dev, son délégataire en charge du réseau, ont décidé de revenir à un rythme normal en trois étapes.

«  Durant le confinement, il y a eu une baisse drastique de la fréquentation. Aujourd’hui, nous avons 1000 personnes par jour sur le réseau contre 15 000 en temps normal. Pour autant, les habitants sont attachés à leurs transports en commun et nous allons, dès le 11 mai, les accompagner  », explique Julien Legousse, directeur du réseau TAC.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ