Genève : retour à la normale pour les Transports publics genevois

La réglementation peut être différente sur territoire français. IL s'agit de bien se renseigner pour les déplacements transfrontaliers. ©DRK
La réglementation peut être différente sur territoire français. IL s'agit de bien se renseigner pour les déplacements transfrontaliers. ©DRK

Depuis le lundi 11 mai, la capacité du réseau TPG revient à la normale. Des mesures destinées à protéger la santé des collaborateurs et des clients sont appliquées.

Plus de 90 % de l’offre des TPG en temps normal

Une trentaine de lignes ont retrouvé leur fréquence habituelle. S’agissant d’une planification inédite, les clients doivent se référer aux bornes situées aux arrêts, aux applications mobiles et au site internet des TPG pour avoir une information précise. D’autant que des améliorations progressives interviendront dans les prochaines semaines en fonction de la capacité des TPG et afin de s’adapter au mieux aux comportements des usagers.

Mesures de précaution

Il est demandé aux voyageurs d’éviter dans la mesure du possible les heures de pointe, de se répartir dans les véhicules et de se conformer aux règles de distanciation sociale durant l’attente aux arrêts et à la montée dans les véhicules. Dans le cas où les deux mètres de distance entre les voyageurs, ne peuvent pas être respectés, le port du masque est vivement recommandé. Il est conseillé d’acheter son billet via les canaux numériques et de se désinfecter les mains à l’entrée et à la sortie des véhicules.

250 000 masques offerts par le canton de Genève

Les voyageurs doivent se procurer un masque et des solutions hydroalcooliques même si durant les premiers jours, les TPG distribuent des masques sur les trams, aux heures de pointe. Les mesures de nettoyage et de désinfection des véhicules sont aussi renforcées durant la journée et lors du retour aux dépôts. Le contrôle des titres de transport reprend simultanément.